• video_forest
    Accueil / Blogue

25

janv.

Le bris thermique : prévention et facteurs de risque

QU’EST- CE QU’UN BRIS OU CHOC THERMIQUE?

Le bris par choc thermique a lieu lorsque le verre est soumis à des variations extrêmes de température. Le verre a alors tendance à se dilater et à se contracter. Par exemple, sous l’effet du soleil, le verre se chauffe et augmente son absorption énergétique. Si une partie de la vitre reste froide, ceci empêche le verre de se dilater adéquatement, créant ainsi une résistance et une contraction pouvant résulter en une fissure ou un bris. Ceux-ci apparaissent généralement aux abords du vitrage (zone généralement plus froide), perpendiculairement au bord et sur les deux faces du verre. Les fissures peuvent être monofilaires ou multifilaires.

Normalement, le verre résiste bien à ces contraintes, cependant, dans des cas isolés, les bris peuvent tout de même survenir. Il est important de noter que ces fractures ne sont aucunement liées à une mauvaise qualité du verre ou à un manquement lors de la fabrication. Elles peuvent autant se produire sur des fenêtres à double ou à triple vitrage et sont totalement imprévisibles. Il est toutefois possible de prendre certaines précautions pour les éviter.

MESURES PRÉVENTIVES EN ENVIRONNEMENT INTÉRIEUR 

• Lors de temps froid, évitez de fermer vos stores ou rideaux. Si vous devez les garder fermés un certain temps, laissez un minimum de 40mm d’espace entre le vitrage et les stores ou les draperies.
• Orientez les systèmes de chauffage ou de ventilation vers l'intérieur de la pièce. Prévoyez une distance de 20 cm entre le verre et le système, s’ils sont installés en parallèle.
• Ne peinturez jamais la vitre, ne serait-ce qu’en partie.
• Dégagez la fenêtre de toute décoration pouvant empêcher l’air de circuler librement.
• Si vous recevez vos vitres avant leur installation, mettez-les totalement à l’abri du soleil et assurez le maintien d’une température stable lors de leur entreposage, loin d’une source de chaleur.

En ce qui a trait à l’environnement extérieur, la proximité d’un bâtiment ou d’un arbre à votre habitation peut jeter de l’ombre sur une zone partielle ou prolongée de la vitre, créant ainsi un écart de température potentiel. La présence d’une terrasse surplombante, d’un auvent ou d’un store extérieur pourrait également mener à un bris thermique dû à l’ombrage causé par ces derniers. Dans ces cas, il serait d’autant plus important de suivre les précautions énumérées plus haut concernant l’environnement intérieur.

D’autre part, pour prévenir le risque de bris thermique, le fabriquant effectue le rodage des bords (technique de façonnage du verre) des verres pour permettre un ajustement hermétique de ceux-ci entre eux. Cependant, lorsque le gradient de température entre les deux surfaces atteint plus de 30°C, la pose d’un verre durci ou trempé est recommandée afin de permettre au vitrage de résister à une hausse de température comprise entre 100 et 200°C. Cette valeur est toutefois variable et dépend entre autres de la qualité du façonnage des bords du verre.

QUELQUES FACTEURS DE RISQUE AUX BRIS THERMIQUES

• L’orientation de la vitre face au soleil : la différence de température de la vitre dépend directement de l’intensité du rayonnement solaire auquel elle est exposée, donc varie selon l’angle d’exposition, le nombre d’heures d’exposition par jour, la saison, etc. Les fenêtres orientées entre 45 et 240 ° vis-à-vis du nord seraient les moins susceptibles aux bris thermiques, dû à leur orientation.
• Le facteur d’absorption énergétique du verre : plus ce dernier est élevé, plus le verre emmagasine la chaleur et donc, devient plus à risque. Les verres absorbants, les verres énergétiques ou les verres dotés d’un film réfléchissant absorbent plus la chaleur que les verres clairs et sont donc plus vulnérables aux bris.
• L’inertie thermique du cadre : plus celle-ci est élevée, moins la température du cadre s’adaptera aisément aux changements de la température extérieure. Le cadre doit être en mesure de bien redistribuer la chaleur du soleil à l’intérieur de la surface.

En tant que Canadiens, nous savons que nos hivers peuvent être la source de changements de température extrêmes et rapides. Si malgré les mesures préventives, vos fenêtres connaissent un bris thermique, faites appel à nos spécialistes Basco pour corriger la situation.
 

Catégories

Conseils Basco


Subscribed